Maison d'habitation à Beringe NL 03

Maison d’habitation à Beringe (NL)

À l’adresse Hoogstraat 47 à Beringe (L), le propriétaire et maître peintre Thijs Martens a recouvert les tuiles du toit de noir et la façade de blanc en 2016. Les valeurs de consommation d’énergie de chauffage ne sont pas encore disponibles, mais de premières expériences ont été faites : “Le grenier non isolé n’est plus aussi froid en hiver” et “Notre chauffage n’a besoin que de 30 minutes pour passer de 17°C à 20°C lorsque nous arrivons à la maison. Avant ClimateCoating®, il fallait 1,5 heure”. Les murs extérieurs sont une construction à double coque avec une lame d’air et ce que l’on appelle des demi-briques comme coque en clinker. Les temps de chauffage nettement plus courts et le refroidissement plus lent permettent de réaliser des économies d’énergie.

Maison de la fraternité à Erlangen 01

Maison de la fraternité à Erlangen

Durabilité, comparaison avec une glaçure

La Maison Blanche à Washington D.C. n’a pas (encore) été recouverte de ClimateCoating®. C’est une maison en bois à Spremberg près de Cottbus. Les photos datent de novembre 2005, le rapport de 2006. Le revêtement a été appliqué en septembre 2000, alors que le bâtiment était dans un état pitoyable. La surface du bois était déjà fortement attaquée car elle avait été exposée aux intempéries pendant des années sans protection.

Des mousses, des champignons et des lichens s’étaient installés sur le sol humide. Par conséquent, un prétraitement minutieux du substrat était nécessaire. Le revêtement avec ClimateCoating® a permis d’obtenir un succès considérable en matière de rénovation. Les parties en bois ont été activement déshumidifiées afin que la structure puisse se solidifier à nouveau. En plus de l’aspect esthétique, on peut noter que depuis le revêtement avec ClimateCoating®, aucune infestation par des micro-organismes tels que des algues, des champignons, des lichens ou des mousses n’a eu lieu.

Pour les propriétaires, l’investissement a été pleinement rentabilisé, d’autant plus que tout le monde peut voir les efforts que le voisin doit fournir pour entretenir sa maison au vitrage brun (à gauche sur la photo) année après année. À la Maison Blanche, en revanche, l’entretien de la façade revêtue de ClimateCoating® n’est pas encore nécessaire. Lorsqu’il est revêtu de ClimateCoating®, chaque structure de fibre du bois peut être reconnue, de sorte que l’impression naturelle est conservée. Néanmoins, avec 0,3 mm, une protection à long terme est assurée. La protection contre les micro-organismes est pratiquement exempte de toxines, ce qui distingue nettement le ClimateCoating® des autres revêtements de façade. Elle est non seulement économique à l’usage, mais aussi écologique. Depuis septembre 2000, il n’a pas été nécessaire d’appliquer une nouvelle couche. (03.01.2006).

En attendant, il y a aussi un reportage en Hollande : La maison blanche à Spaarndam.

Ici, même après le revêtement noir d’une façade en bois, des expériences étonnantes ont été faites : la maison noire en Hollande.